Get Adobe Flash player

Des ânes et des pélerins (2011)

anes_pelerins

Des ânes, des enfants, des promeneurs, des randonneurs, des joëlettes : c'était le 13 mars sur le circuit des Pélerins. Parcours en photos.

 

Un étonnant équipage a sillonné les alentours d’Acigné en ce dimanche après-midi.

Alors que la matinée a été pluvieuse on pouvait croire que la randonnée programmée eut été annulée… Point du tout, la pluie n’arrête pas le pèlerin dit-on ! C’est ainsi que, pariant sur une météo clémente, 14 ânes, 14 enfants et 54 adultes sont partis allégrement sur le chemin des pèlerins pour avaler une dizaine de kilomètres. La musaraigne était en marche, que du plaisir !!!

Un vrai succès pour l’équipe organisatrice qui n’en croyait pas ses yeux.

A la demande de la Musaraigne, Christiane et Alain Rimasson, âniers forts sympathiques rencontrés au salon de la Randonnée, (prochain salon du 1° au 3 avril) avaient répondu présents pour animer cette première randonnée où tous les Acignolais étaient invités.

3 ânes avaient été pressentis pour accompagner les marcheurs, mais c’était sans compter sur le dynamisme des âniers du pays de Rennes. Ceux-ci avaient décidé de se joindre à leurs amis Rimasson et c’est ainsi que 14 ânes, dont nos amis du Val Froment : Cadet et Mali, ont pris le départ dans une joyeuse ambiance. Certains d’entre eux ont été bâtés, d’autres attelés à une carriole pour le plus grand bonheur des enfants qui ont pu tirer le licol ou conduire les carrioles, ou même monter en tant que cavaliers ces adorables animaux aux grandes oreilles. Un passage délicat sur un pont glissant ?  Calinette freine des quatre pattes et ne se laisse pas faire, il ne faudra pas moins de 5 bonhommes pour la convaincre de poursuivre sa promenade, le reste du parcours se fera sans difficulté. Plus loin le cortège se trouve scindé en deux : Malice ne veut plus avancer, sa copine Lolita a allongé le pas et est passée en tête, il faudra que ces deux ânesses se retrouvent pour que tous les randonneurs reprennent leur route.

Deux autres curieux équipages ont été remarqué sur ce parcours ; il s’agissait de personnes handicapées motrices installées sur des joëlettes, sorte de chaise à roue unique, parfaitement maniable et animée par deux conducteurs. Tout au long des 11 kms parcourus des volontaires se sont relayés, âniers compris, chacun a pu constater qu’il était aisé de transporter nos amies  non marcheuses . Merci à Françoise et Stéphanie qui ont accordé leur confiance à ces nouveaux conducteurs.

Un copieux goûter de crêpes, préparées par les musaraignes, attendait les valeureux marcheurs à la salle Glenmor. Nous avons clôturé ce bel après-midi sur un échange d’impressions fort chaleureuses et enthousiastes.

L’entrain des marcheurs à l’issue de cette après-midi a fait plaisir à voir, et invite à renouveler l’expérience, peut-être sous une autre forme.

Mais d’ici là, les Acignolais ont rendez-vous le 28 mai pour un rando-challenge familial.

 

Remerciements particuliers à ces « bougres d’ânes » : Dally, Quimy, Quinto, Quasar, Huguette, Donabe, Malice, Orchidée, Cadet, Mali, Calinette, Lolita, Lorette et Image